Dernièrement, j’ai dû aider un animal perdu à trouver une famille. J’avais partagé cette annonce sur plusieurs groupes Facebook. La visibilité pour ce genre de partage sur Facebook est énorme et rapidement nous avons réussi à trouver une famille parfaite pour l’animal.

Au travers des nombreuses requêtes en privé pour adopter le chien perdu, je n’ai pu m’empêcher de me demander si certaines personnes avaient véritablement conscience du temps et des concessions à faire pour un animal. Je vous rappelle qu’il y a plus de 500 000 animaux  québécois qui sont abandonnés et euthanasiés annuellement.

Vous pensez adopter un chien ? Lisez ce texte en premier.

Avoir un chien  c’est assumer des responsabilités de toutes sortes et ce n’est pas toujours rose. Pour mieux dépeindre la situation, je vous la présenterai sous différents contextes. Pour le premier exemple, j’ai considéré la vie d’un propriétaire célibataire avec horaire de travail fixe et d’un chien adulte.

Voici un matin typique :

Se lever et se préparer pour le travail, puis sortir l’animal pour ses besoins pour un  minimum de 15 minutes.  Si l’animal à seulement 1 heure de sortie le soir, s’assurer que celui-ci ait une période d’activités matinales. Ajouter donc 30 à 60 minutes de séance de course, de marche, de jeux ou de stimulations mentales et/ou physiques.

Lorsque la journée est terminée, le chien doit sortir de sa cage ou de la maison bien avant que vous ayez entamé votre souper. Il doit donc rester dehors pour un autre 15 minutes, afin de faire ses besoins. Vous aviez un souper de prévu avec les amis? Il faudra prévoir un minimum de 60 minutes  dans votre soirée pour stimuler et sortir votre animal. Vos options sont : vous arrivez en retard au souper ou vous vous tapez une séance dehors ou très intense à l’intérieur à votre retour,  le ventre plein et bien fatigué de votre journée.

Vous vous sentez mal que votre chien ait fait de la cage de 9h à 17h  en plus d’en avoir fait en soirée? Ne vous consolez surtout pas si votre chien est hors cage car  soit il a défait votre mobilier soit il dormait. Dans aucun des cas, votre animal était plus heureux qu’en cage ( bien éduqué à celle-ci, avec des méthodes positives) . Si vous vous sentez mal que votre animal ne fait pas grand chose, sortez le d’avantage. Les canidés ont besoin d’environ 5h de stimulations par jour : mastication, activités sociales, activités physiques ou  recherche de nourriture.

Les frais d’adoption d’un animal.

Lorsque vous adoptez un chien, il est important que vous vous questionniez sur ce que vous encouragez en tant que consommateur. Les animaleries, les ventes sur kijiji et autres moyens d’achat d’animaux sont à proscrire.Idéalement, faites affaire avec des centres qui stérilisent les animaux et veillent à ce que ceux-ci soient dans un état d’adoption idéal. Que vous fassiez affaire à un refuge reconnu ou avec un éleveur de chien éthique, les frais  d’adoption sont de 250 $ à 1200 $.  À titre d’information, les éleveurs éthiques ont des chiens enregistrés (les papiers coûtent à peine 40$ à l’éleveur) , ils vous interdisent de faire de la reproduction et ont des tests de santé et tempérament faits sur tous leur reproducteurs.

Une fois l’animal adopté il faudra vous procurez : une cage, laisse, collier, bol, lit. Ceci devrait vous coûter un montant  de 150$.

Adopter un chien c’est lui offrir des conditions de vie optimale : une nourriture crue ou sans grains. Les frais sont en moyenne entres 60 à 160$/ mois dépendant de la grosseur du chien.

Notez que dès l’arrivée du chien, vous devrez au minimum faire  un check-up vet dans les premiers mois. ( que cela soit un chiot ou un chien sortant d’un refuge. Ceci devrait vous coûtez environ 70$.

C’est le temps des vacances : Pension et les suppléments

Vous avez enfin vos vacances ! Peu importe le temps ou la destination, considérez que pour n’importe quel centre de pension , région métropolitaine ou campagne, les tarifs varient entre 20 $ et 80 $ par jour. Cela ajoute donc à chacune de vos semaines une dépense de 325 $ ( taxes incluses). Vous voudriez amener votre chien à l’étranger ? Additionnez environ 125 $ de frais de vétérinaire pour la mise à jour des vaccins internationaux et environ 150$ à 300$ pour le déplacement en avion.

Partir avec son chien pour un seul week-end ?

Vous voudriez partir pour le week-end et n’avez pas de personne dans votre entourage pour garder l’animal ? Arff, amenons le chien c’est pas trop compliqué ! Erreur.

Saviez-vous que la plupart des motels et auberges n’acceptent pas les animaux, par contre plusieurs hôtels les acceptent. Lorsque vous êtes en touriste, l’animal restera fort probablement en cage comme les sorties publiques ou les animaux sont acceptés sont assez rares. Malgré le stress d’être dans un environnement inconnu, l’animal doit être silencieux lors de vos départs sinon vous aurez un avertissement et des extras chargés à votre chambre.  Je vous souhaite donc d’avoir un animal très à l’aise en cage et dans de nouveaux lieux si vous comptez lorsque vous faites du tourisme.

Bref, tellement d’organisation que pour un week-end ça n’en vaut pas trop la peine !

Accueillir la visite à votre domicile

Si on a plus de difficulté à se déplacer avec un animal, il devient souvent aussi plus compliqué d’avoir de la visite à notre propre domicile.  Cela semble parfois étonnant, mais encore beaucoup de personnes sont mal à l’aise avec les chiens ou encore allergiques. Il faudra donc penser au bien-être des invités en réduisant possiblement les moments où votre chien sera en contact avec eux. Il faudra également veiller à bien nettoyer la maison, qui soit dit en passant est à nettoyer 3x plus que n’importe quelle autre juste à cause de la perte de poils et de l’odeur de pitou. Il n’est pas rare que les propriétaires de chiens passent l’aspirateur tous les jours.

Ce scénario, c’est la version rose.

Je n’ai pas considéré l’achat d’un chiot qui requiert de se lever en milieu de la nuit pour les 2-3 premières semaines. Je ne suis  pas tombé dans les détails de la réalité d’adopter un chien de refuge ou un chiot un chiot. J’ai considéré un chien adulte éduqué. Pour n’importe quel animal, vous devriez considérer au minimum 1000$ de frais éducatifs de tous genre ( session avec éducateur, cours d’agilité, sport canin quelconque ). Si c’est un chiot ou un chien de refuge, il y a des grandes chances que ces frais doivent être mis dans la première année d’adoption. Outre les frais d’achat, votre chien vous coûtera donc au-delà de 2000$ la première année. Si tout ce passe bien, vous vous êtes assurés que vos voisins étaient d’accord avec votre processus d’adoption. Votre propriétaire sera également mis au courant et il aura signé une clause sur votre bail. Ainsi, celui-ci ne vous évincera pas de votre appartement et vous vous éviterez  des frais de déménagement. Si vous êtes sur votre terrain, vous avez déjà faits clôturer votre cours afin de vous éviter une fugue ou une mésaventure avec les enfants du voisinage.

Poursuivre votre lecture :

Comment bien choisir un éducateur canin?
Mythes sur l’entraînement au renforcement positif
12 questions à se poser avant d’adopter un chien 

yorkshire-chien-lit-dominance